Jonathan Sénécal - Le prochain grand quart-arrière canadien - Collège André-Grasset

« Le poste de quart-arrière a rarement été la force de l’équipe. Mais sachez que la donne a changé l’an passé. Le Québec compte en ce moment sur le meilleur jeune quart-arrière au pays. Le plus beau projet à cette position-clé depuis des dizaines d’années; Jonathan Sénécal.

Il a gagné partout où il a passé. Au secondaire avec le Collège Laval, avec Équipe Québec et Team Canada. Partout où il a joué, il a décroché les mâchoires de ses entraîneurs. Dans les deux derniers cas, les équipes étaient menées par certains des meilleurs entraîneurs universitaires au pays.

Il a entamé son stage collégial cette année et est déjà trop fort pour la ligue. Ce week-end, il a permis à son équipe, André-Grasset, de demeurer au premier rang en battant une des puissances de la ligue, Lévis-Lauzon.

Au passage, il a battu le record de tous les temps au football collégial Division 1 pour le plus grand nombre de passes de touchés en une saison (28) – précédemment détenu par l’ancien du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke et des Cheetahs de Vanier, Jérémi Roch.

Avec un match à jouer en saison régulière, il est également à 303 verges de faire tomber la marque pour les verges aériennes (il récolte 335 verges en moyenne par match depuis le début de la saison).

En discutant avec des entraîneurs universitaires, on se rend rapidement compte qu’ils n’ont jamais vu un pivot avec autant de talent à cet âge. Il est quasi parfait dans tous les volets de la position; puissance et précision, prise de décision, calme dans la pochette, combativité, et désir de vaincre. Comme si ce n’était pas suffisant, il peut aussi faire des dommages avec ses jambes.

Et à 6 pieds 2 pouces et 190 livres à seulement 18 ans, son gabarit n’est donc pas limitatif.

Il est tôt pour faire des grandes déclarations, mais jamais un jeune de cet âge n’a eu autant d’arguments pour battre le mythe des quarts-arrières canadiens au football professionnel.

Jonathan Sénécal. Rappelez-vous de ce nom! »

Charles-Antoine
SINOTTE, TVA Sports

Consultez l’article.