Historique

Historique

Le Collège André-Grasset a été fondé en 1927 par la société des Prêtres de Saint-Sulpice de Montréal à la demande de l'Archevêque de Montréal. Parmi les collèges classiques de l'époque, c'était le premier établissement à ne recevoir que des étudiants externes. Il innovait donc en abandonnant la formule traditionnelle du pensionnat et en accordant plus d'attention à un enseignement de qualité dans le domaine des sciences.

À la suite de travaux d'agrandissement, le Collège inaugure, en 1962, le pavillon Aurèle-Allard, destiné à accueillir les étudiants de philosophie, la bibliothèque, un auditorium et des laboratoires.

En 1967-1968, le Collège offre, pour la dernière année, le cours préparant au baccalauréat ès arts. Par la suite, deux années sont consacrées uniquement au secondaire classique. Puis, en 1970-1971, le Collège devient un établissement d'enseignement collégial et offre les deux années d'études préparant à l'université.

À l'automne 2003, l'Institut Grasset ouvre ses portes pour dispenser la formation technique et la formation sur mesure.

En 2007-2008, le Collège André-Grasset célèbre son 80e anniversaire et rend hommage à ses fondateurs dans le cadre du 350e anniversaire de l’arrivée des Prêtres de Saint-Sulpice à Montréal.

Qui est André-Grasset

André Grasset est ordonné prêtre de St-Sulpice alors que commence à gronder la Révolution. Il est mis à mort le 2 septembre 1792, lors du massacre du jardin des Carmes (Paris) avec beaucoup d'autres évêques et prêtres, pour avoir refusé de prêter serment à la constitution civile du clergé. Pie XI le béatifie le 11 octobre 1926, quelques mois avant l'ouverture du Collège en septembre 1927.

Le vitrail Le bienheureux André Grasset est une oeuvre de G. E. Pellus d'après une gouache d'Ozias Leduc. Il est daté de 1929-1930.