Expo-sciences DECPLUS

Philippe D. Tarte et Sylvie Maheux, coordonateurs du programme DecPLUS

L’exposition principale comporte deux grandes parties :

–  Les projets des finissants de deuxième année, réalisés au collège ou dans une institution extérieure. 


–  Les dossiers scientifiques élaborés par les étudiants de première année, portant sur le thème « Prends la courbe avant d’être courbaturé! ». Ces dossiers scientifiques abordent la courbe, sous tous ses angles, avec un regard scientifique.

Kiosques des projets DECPLUS - finissants de 2e année

La quantification des neurones von Economo : un bon moyen de se creuser les méninges!

Pierre-Emmanuel Blais
Anaïs Aghaby-Cloutier
Cédric Campeau

Sous la supervision de Candice Canonne

Les neurones von Economo (NVEs) humains expriment la neuromédine B (NMB), une protéine que l’on retrouve au sein des systèmes nerveux et digestif. Chez les personnes atteintes de dépression et de schizophrénie, un lien entre ces deux systèmes a été démontré, mais reste à approfondir. Il se pourrait que les NVEs expriment différemment la NMB chez ces personnes par comparaison à des personnes exemptes de pathologie psychiatrique. Pour ce projet, nous avons établi un protocole d’immunomarquage permettant de vérifier cette hypothèse, puis l’avons validé dans le cadre d’une étude pilote réalisée sur des échantillons cérébraux post-mortem de quatre sujets. Ainsi, nous sommes parvenus à marquer les NVEs exprimant la NMB et avons comparé ces résultats à ceux obtenus par d’autres protocoles permettant de visualiser les NVEs humains. Le fruit de ce travail a permis de lancer l’étude visant à comparer, pour des sujets ayant souffert de dépression majeure ou de schizophrénie et des sujets sains appariés, les densités de NVEs au sein de différentes régions cérébrales, soit le cortex cingulaire antérieur et l’insula.

Survivant de la leucémie et combattant d’une autre maladie

Sabrina Le
Sous la supervision de Valérie Marcil

De récentes études démontrent que les patients adultes ayant eu la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) dans leur enfance sont plus à risque de développer le syndrome métabolique, soit un ensemble de conditions cardiométaboliques telle que la résistance à l’insuline. La quantité de deux protéines signalisatrices d’insuline, p38 et Akt, a été analysée dans les foies d’une cohorte de souris NSG. L’hypothèse initiale stipulait qu’il y aurait une diminution, par rapport au groupe contrôle, de ces deux protéines chez les souris atteintes de LLA non-traitées et une diminution encore plus prononcée chez les souris atteintes de LLA et traitées par le méthotrexate. La quantification des protéines a été faite par la technique Western Blot, soit en faisant migrer les échantillons à travers un gel par électrophorèse. Pour visualiser les résultats, le gel est transféré sur une membrane de nitrocellulose. Un transfert incomplet et un mauvais découpage de la membrane ont empêché une analyse des résultats. Tout de même, cette tentative a permis une évaluation de la technique expérimentale et une amélioration sera faite pour les essais futurs.

Le mystère des mitochondries des moules

Mathis Breton
Ariane Gagné
Marie-Eve Lisak

Sous la supervision d’Annie Angers et Hajar Hosseini Khorami

La majorité des animaux éliminent les mitochondries d’ascendance paternelle par un processus appelé mitophagie, c’est-à-dire qu’ils les dégradent pour permettre le fonctionnement de leurs cellules. Cependant, chez les mollusques bivalves, il est possible d’observer des mitochondries provenant de leur père dans certaines cellules. Dans le but de déterminer les causes de ce phénomène, possiblement parce que les mitochondries mâles sont protégées contre la mitophagie ou que celle-ci est inefficace, la moule commune a été étudiée. L’expérience a permis de suivre de nombreuses cellules et mitochondries de moules communes pour observer leur survie après plusieurs jours. Il est supposé que les cellules germinales mâles auront un meilleur taux de survie. Les cellules ont été liées à des colorants par hybridation in situ pour observer les noyaux et les mitochondries de celles-ci au microscope EVOS. Les tendances se dégageant des observations détermineront quelle proportion de cellules vont survivre et si ce sont les cellules germinales, mâles ou femelles, provenant du manteau, ou somatiques, provenant des branchies, qui survivent le mieux.

Opération vaccination!

Zoé David
Éliane Bellemarre Roussel
Émilie Marcoux

Sous la supervision du Dre Anick Bérard

Plusieurs vaccins contre la COVID-19 ont émergé et ont été approuvés rapidement tout en maintenant des processus réglementaires rigoureux. Plusieurs incohérences dans le transfert des connaissances ont eu comme conséquence la désinformation par rapport à l’importance du vaccin chez les femmes enceintes. Conséquemment, notre étude avait comme objectif de développer et comparer deux interventions virtuelles pour augmenter la prévalence de vaccination contre la COVID-19 chez les personnes enceintes. Les participantes ont été exposées à deux campagnes d’information via un questionnaire en ligne (SurveyMonkey). Nous avons comparé: la méthode passive (document résumé d’informations) et la méthode active (vignettes Instagram). Les participantes indiquaient par la suite leur méthode de préférence. Parmi les répondantes, 10 ont répondu aux variables d’intérêt. La méthode active était préférée par 7/10 participantes dont 5 ont trouvé les informations convaincantes en faveur de la vaccination. De courtes vignettes résumant la littérature sur les réseaux sociaux auraient plus d’impact sur la décision de se faire vacciner durant la grossesse qu’un long texte, surtout chez les plus jeunes. Ceci serait une approche à considérer pour augmenter la prévalence de vaccination des personnes enceintes/allaitantes.

La SLA, une intersection entre poisson et humain

Leia Chamlian
Maxime Plamondon

Sous la supervision du Dr Kessen Patten et de Charlotte Zaouter

En utilisant le poisson-zèbre comme modèle neurologique, l’équipe de chercheurs, travaillant sous la supervision du professeur Patten, tente de développer un modèle génotypique pour mieux comprendre le fonctionnement du motoneurone SETX (sénataxine) afin d’étudier l’avènement et le développement de la maladie neurodégénérative SLA ou Sclérose latérale amyotrophique. Dans le cadre de cette recherche, notre projet consiste à déterminer un lien de causalité potentiel entre une éventuelle neurodégénération de poissons-zèbres mutants et les ARN- guides65, 82, 86 et 89. Ces ARN-guides correspondent à des séquences spécifiques d’ARN introduites dans le génotype des poissons étudiés. Pour ce faire, il faut d’abord faire répliquer ces guides par PCR jusqu’à en atteindre une quantité nous permettant d’effectuer les manipulations à venir. Des micro-injections intracytoplasmiques d’ARN- guides combinés à des ARN-messagers Cas9 pour des embryons de poissons-zèbres unicellulaires ont ensuite été effectuées. Un High Resolution Melt est également réalisé pour déterminer les résultats de la micro-injection. Simultanément, un séquençage de l’ADN de ces poissons mutants a lieu afin de déterminer le lieu précis de l’insertion des guides par le ciseau génétique, CRISPR/Cas9. Finalement un test de locomotion Danio Vision est effectué afin de déterminer si une dégénération neurologique est bel et bien engendrée. Une analyse purement statistique des résultats obtenus ne révèle pas de différence. Ceci est toutefois attendu en raison d’une petite taille d’échantillon et parce que les embryons mutants étaient mélangés aux embryons non mutants. Cependant, certains poissons-zèbres injectés (mutants) présentent des caractéristiques prometteuses tels que d’importantes atrophies de la vessie natatoire et une tête considérablement plus petite que les poissons-zèbres non injectés (non-mutants).

ACG et rigidité artérielle : lien réel?

Jonathan Ducharme
Alik Chamlian

Sous la supervision des Dr Rémi Goupil et Dr Jean-Paul Makhzoum

L’artérite à cellules géantes (ACG) est le type de vasculite le plus commun, soit une inflammation des gros vaisseaux sanguins, touchant principalement les artères crâniennes, l’aorte et ses branches. Cette maladie touche principalement les gens au-delà de 50 ans, pour une incidence de 300 patients par un million d’habitants. Elle se manifeste principalement par des maux de têtes localisés au niveau des tempes. Cette inflammation peut mener à des céphalées sévères, des problèmes neurologiques et cardiovasculaires ainsi qu’une cécité temporaire, ou même définitive. Les méthodes utilisées pour diagnostiquer les ACG sont les biopsies d’artères temporales (BAT) et, surtout, l’échographie-doppler des artères temporales, carotides et auxiliaires. Le but de ce projet de recherche est d’identifier si la rigidité artérielle mesurée permet de prédire le diagnostic d’artérite à cellules géantes et si celle-ci varie à la suite de l’instauration d’un traitement après trois mois de suivi. La rigidité artérielle est déterminée grâce à la vitesse de l’onde pulsatile (VOP) de différentes artères, dont la carotide, la fémorale, la radiale et les temporales. Ces vitesses sont captées et calculées à l’aide de l’appareil Complior Analyse (ALAM Medical, France). En raison de la pandémie de COVID-19 actuelle, il était impossible de faire venir des patients à l’hôpital du Sacré-Cœur seulement pour un projet de recherche; seuls des patients sur place pouvaient y participer. C’est pourquoi les données se limitent à trois sujets. Puisqu’ils n’y avaient aucun patient atteint d’ACG, il est impossible de tirer une conclusion satisfaisante à partir des données récoltées. Ces valeurs pourront toutefois servir de référence pour des patients dans la suite du projet.

La radiation et la nourriture, un mélange...savoureux!

Anouk Leathead
Xavier Paquette

Sous la supervision de Monique Lacroix, Elham Sarmast et Jumana Mahmud

La viande retrouvée en épicerie fournit un milieu propice aux bactéries pathogènes. Comportant déjà des bactéries, la viande fraîche ne peut pas être pas conservée pour une très longue période sur les tablettes. Cependant, des méthodes de stérilisation sont de plus en plus utilisées afin d’optimiser cette durée de vie. L’irradiation avec des rayons gamma et l’utilisation d’huiles essentielles ont été testés sur des aliments comme le riz auparavant et ont montré une diminution de la croissance bactérienne non-négligeable. En laboratoire, des tests effectués sur de la viande de bœuf fraîche ont été effectués pour déterminer une combinaison de méthodes efficace pour arriver à prolonger la durée de vie de cet aliment. Parmi ces méthodes, on compte l’irradiation des échantillons de viande fraîche et l’utilisation de différents microfilms inoculés de mélanges d’huiles essentielles ou de nanoparticules. Dans cette expérience, des films de téréphtalate d’adipate de polybutylène (PBAT), un polymère biodégradable, formés par moulages et compression à chaud et auquel un mélange d’huiles essentielles et des nanoparticules d’argent ont été parfois ajoutés ont été utilisés. À la lumière des expérimentations sur différents milieux de croissance en vase de pétri, la combinaison d’irradiation par rayons gamma, de film de PBAT, d’huiles essentielles et de nanoparticules d’argent est celle qui permet la plus grande durée de vie de la viande fraîche.

La COVID-19 à en perdre la tête

Lyna Karkri
Rhea Baroud
Viviane Verdant

Sous la supervision du Dr Yiorgos Alexandros Cavayas

La COVID-19 peut entrainer un syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA) qui nécessite une ventilation mécanique (invasive ou non-invasive). Afin de contrôler l’agitation des patients avec un SDRA et de leur permettre de tolérer la ventilation mécanique, des agents sédatifs sont utilisés. Le but de la présente étude consiste donc à décrire l’incidence de délirium, la profondeur de la sédation et l’utilisation d’agents sédatifs, chez les patients avec un SDRA causé par la COVID-19. Nous avons donc réalisé une étude de cohorte rétrospective incluant 103 patients atteints de COVID-19 admis aux soins intensifs de l’hôpital Sacré-Cœur de Montréal entre le 19 mars et le 19 novembre 2020. La collecte et l’analyse statistique de données ont été effectuées à partir des dossiers médicaux numérisés, du logiciel Excel et du logiciel SPSS version 27. L’hypothèse avancée était que le délirium ainsi que les scores de RASS en deçà de 0 allaient être davantage prédominant que chez les patients atteints de la COVID-19 que ceux n’ayant pas contractés ce virus. Or, nous avons observé une sédation légère à modérée (RASS moyen -1 à -3) parmi ces patients, dont 11% ont présenté un délirium identifié dans les notes médicales et une forte utilisation d’analgésiques (51%).

Fermer la lumière algébriquement de façon linéaire?

Émilie Larocque
Anastasiya Chunina

Sous la supervision Matthieu Dufour

Dans le jeu électronique Lights Out, plusieurs carrés allumés ou éteints forment un rectangle de dimensions nxm. En appuyant sur un carré, l’état des cases adjacentes est modifié. Toutes les lumières doivent être éteintes afin de résoudre le jeu. À partir d’une version alternative de Lights Out où toutes les cases sont allumées au départ, il a été tenté de trouver quelles grilles pouvaient être résolues et quelles étaient les caractéristiques mathématiques de leur(s) solution(s). Ainsi, ce projet consiste en la conception d’un programme écrit en Python qui trouve le nombre d’itérations nécessaires afin de résoudre une matrice rectangulaire de nxm dimensions en modulo 2. Nous avons d’abord solutionné plusieurs matrices carrées à travers la résolution de leur diagonale à la main pour ensuite implémenter cette méthode numériquement. En analysant plusieurs résultats obtenus avec un tel programme, nous avons déterminé les caractéristiques d’une matrice résoluble ainsi que celles d’une matrice non- résoluble. Cela nous a permis de trouver plusieurs équations algébriques linéaires permettant de déterminer si un jeu Lights Out alternatif de dimension nxm possède une, plusieurs, ou bien aucune solution.

“We All Live in a Yellow Submarine” (The Beatles, 1969, pièce 1)

Massimo Di Maulo
Sasha Nicolas Dolgopolyy
Léa Bernard

Sous la supervision d’Emmanuel Glen

Les sous-marins présentement disponibles sur le marché doivent être branchés pour être rechargés. Ceci diminue considérablement la distance que les sous-marins de longues distances peuvent parcourir puisqu’ils doivent retourner à des bases pour être rechargés. Notre projet consiste donc à la conception d’un sous-marin télécommandé rechargeable sans-fils grâce aux technologies de couplage capacitif développées par la compagnie AWL-Electricity. Deux circuits, soit un circuit émetteur et un circuit récepteur, ont été conceptualisés, puis assemblés afin d’atteindre une recharge sans-fil grâce à un transfert d’énergie entre des plaques de condensateur. En prenant certaines composantes d’un sous-marin industriel, telles qu’un circuit de transmission qui permet une forme de communication entre le circuit récepteur et une télécommande, il a été possible de construire un sous- marin télécommandé qui utilise un système de ballast. Le moteur du sous-marin est alimenté par une batterie et le circuit de transmission est rechargé sans-fil par couplage capacitif.

Les apothicaires de remèdes à la crème solaire

Gabriel Tinica
William Gagnon-Desharnais
Armen Philipossian

Sous la supervision de Dany Rondeau

La synthèse de médicaments dans les derniers siècles est devenue un processus restreint au secteur industriel. Les techniques de synthèse dans les usines sont souvent sous brevets et sont optimisées pour la production de masse. Les chercheurs de ces établissements travaillent avec des composés chimiques dangereux et performants. Un laboratoire collégial n’a pas la possibilité de se procurer de telles substances. Cependant, l’acide para-aminobenzoïque, communément nommer le PABA, se retrouve dans certains onguents solaires et est une molécule d’intérêt servant de structure pour la synthèse d’un éventail de médicaments. Dans un laboratoire collégial, serait-il possible de synthétiser à partir du PABA une multitude de médicaments avec des rendements et une pureté qui compétitionne celle du marché commercial? C’est à cette question que nous nous sommes attardés. Les médicaments sous l’étude de leur réaction de synthèse et de leur rendement seront le paracétamol, l’aspirine, la phénacétine, le salicylate de méthyle, la benzocaïne et la procaïne.

Kiosques des dossiers DECPLUS - étudiants de 1ère année

sous le thème : « Prends la courbe avant d’être courbaturé! »

LES ARCS-EN-CIEL : LA COULEUR DE L’OPTIQUE

Erica Amicarelli

Les arcs-en-ciel sont créés grâce aux phénomènes optiques de la réfraction et de la dispersion de la lumière. Lorsque les rayons de la lumière du soleil atteignent les parois d’une goutte d’eau, leur trajet est dévié et la lumière blanche est divisée en ses rayons colorés qui la composent. Ces rayons de différentes couleurs sont déviés à de différents angles, ce qui leur permet de quitter la goutte d’eau en émettant un spectre coloré. Ce phénomène a pu être observé par Descartes et Newton qui ont reproduit le trajet des rayons entrant dans des milieux transparents, comme des sphères vitrées ou des prismes.

VIEILLIR BIOLOGIQUEMENT À SES DÉPENS

Maude Boisvert et Thomas- Nikolas Anastasopoulos

Grâce aux travaux du chercheur Leonard Hayflick, nous savons désormais que les cellules sont l’une des causes du vieillissement biologique. En effet, la limite d’Hayflick explique comment les cellules se dégradent au fil du temps, ce qui mène éventuellement à la mort de notre système. En effet, celles-ci ne peuvent se reproduire à l’infinie et perdent leur authenticité génétique au cours de notre vie. D’ailleurs, à cause de ce processus, les composés qui servent à contrer les effets de la 2e loi de la thermodynamique, soit la tendance de notre corps à perdre son énergie, se voient diminuer leur efficacité.

LE MYSTÈRE DE LA SPIRALE INFINIE

Chloé Bourdeau et Emmanuelle Pilon

La fonction mathématique de la spirale logarithmique ou plus connue sous le nom de spirale infinie est extrêmement fascinante, car elle se crée naturellement et elle se trouve dans plusieurs éléments de la nature. Plusieurs scientifiques ont travaillé sur cette spirale, cependant, le dossier est basé selon les découvertes du chercheur suisse Jacques Jacob Bernoulli. Bref, la Spira mirabilis, son nom latin, entoure vraiment notre Univers au complet, que ce soit dans nos fonctions mathématiques, dans la physique dynamique, puis dans la fin fond de l’espace.

LES ONDES SISMIQUES

Jeanne Bureau

Les ondes sismiques sont créées lors d’un séisme. Celui-ci découle de l’activité humaine ou de ce que mère nature décide. Tout commence sous la terre, lorsque deux plaques tectoniques se rencontrent. Alors, le sol se met à trembler à cause de l’énergie émise, ce qui crée des ondes sismiques. Ainsi, de nombreuses villes peuvent être détruites et un grand nombre d’habitants en meurt chaque année. Alors, plusieurs scientifiques ont effectué des recherches sur le sujet et ont découvert qu’il est possible de calculer la magnitude du séisme grâce à la force de l’énergie qui résulte des ondes sismiques.

LES COURBURES DE LA MER PROVOQUENT DES COURBURES DE L’ESTOMAC

Valentine Chapus

On peut expliquer les causes de la naupathie à travers le système plurimodal de l’équilibre et la théorie de la stabilité posturale. Le système plurimodal de l’équilibre est en fait la combinaison des informations obtenues par les récepteurs vestibulaires, visuels et somesthésiques. Ces informations sont recueillies dans l’appareil vestibulaire afin d’être ensuite transférées au cerveau. La théorie de la stabilité posturale de Tom Stoffregen est basée sur une étude effectuée en mer. Il a été conclu que les mouvements de balancier constants du corps afin d’assurer la stabilité ont un rôle important à jouer dans le développement du mal de mer.

UN CHIFFRE AU HASARD

Thierry Nicolas Pouliot

La loi de Benford, aussi appelée loi des nombres anormaux, stipule que la fréquence de distribution statistique des premiers chiffres significatifs n’est pas équiprobable pour certaines séries de nombres réels. En effet, dans un ensemble tiré de la vie courante, assez étendu et regroupant des éléments suffisamment espacés, la fréquence de chaque chiffre pouvant être à la première position des chiffres significatifs, c’est-à-dire 1 à 9, suit approximativement la fonction théorique à la base de la loi de Benford. Par exemple, à l’infini, la majorité des puissances de deux commenceront par le chiffre 1.

LA BOUCLE CAUSALE

Vy Van Nguyen

Voyager dans le temps est une idée de l‘homme inconcevable et souvent irréaliste, étant donné que modifier des événements dans le passé ou le futur entraînerait des paradoxes, tels que la boucle-causale. Plusieurs chercheurs, comme Sergueï Krasnikov, présentent diverses hypothèses allant à l’encontre du voyage dans le temps, comme la survenance d’imprévus pour empêcher qu’un paradoxe ne se produise. Or, certaines notions de physique, comme la Théorie de la Relativité Spéciale d’Albert Einstein, nous proposent des théories contraires, allant jusqu’à redéfinir ce qu’est le temps. Toutes ces suppositions prouvent que la question du voyage dans le temps est encore d’actualité.

EBOLA : UNE FIÈVRE QUI PERSISTE ET SIGNE

Saad Faisal

Découvert en 1976, au Zaïre (République démocratique du Congo) par le jeune docteur Peter Piot, microbiologiste à l’institut de médecine tropicale d’Anvers, Ebola est un virus de la famille des Filoviridae à très haut taux de létalité (50%) qui fait des ravages surtout dans les forêts humides de l’Afrique équatoriale. Si des vaccins expérimentaux ont pu être développés, au fil du temps, notamment un par le Canada en 2013, les épidémies sont toutefois loin de résorber en raison, entre autres, de la méfiance des citoyens qui refusent les traitements… Chaque année, de nouvelles éclosions sont découvertes. Aujourd’hui, Ebola a plus de 46 ans d’existence.

LA DISSOCIATION DE L’OXYHÉMOGLOBINE : UNE COURBE SI SIMPLE!

Alexie Fonta Holder

Ce dossier aborde le sujet de la courbe de dissociation de l’oxyhémoglobine. Grâce à ce graphique, il est possible de comprendre comment l’oxygène est diffusé à travers les capillaires sanguins à partir du sang vers le milieu intracellulaire. Par le principe de base de la diffusion, il est facile de conclure que la saturation en oxygène des hémoglobines (notée So) est proportionnelle à la quantité d’oxygène transmise aux cellules. La So varie en fonction de la pression partielle de l’oxygène, qui apparaît dans la courbe de dissociation de l’oxyhémoglobine.

LES COURBES DU CŒUR

Laurie Girardot Gauthier et Nicole Strogova

Le dossier présente une invention ayant totalement révolutionné le monde de la médecine. Cet outil n’a toutefois pas été conçu du jour au lendemain. En effet, de nombreux scientifiques se sont succédé, les uns après les autres, afin de finalement pouvoir offrir un appareil qui permet de sauver de nombreuses vies humaines. À ce jour, l’électrocardiogramme est très utilisé dans le domaine de la médecine, entre autres pour son efficacité, et permet aux professionnels de la santé de pouvoir analyser différentes situations cardiaques des patients afin d’effectuer un premier diagnostic plus rapidement.

UNE SUITE PAS COMME LES AUTRES !

Guy Helou

0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13… Une simple suite de nombres pourtant bien plus complexe et mystérieuse qu’elle en a l’air à première vue ! Vous l’aurez peut-être deviné, il s’agit de la fameuse suite de Fibonacci ! Ce mathématicien italien du 12e siècle aurait trouvé cette dernière après avoir étudié l’évolution d’une population de lapins. Toutefois, des années plus tard, bien des aspects étranges ont été dévoilés sur cette suite. En effet, elle serait étroitement liée au nombre d’or et se retrouverait dans des structures naturelles comme les plantes, le corps humain et serait même utilisée dans l’art !

NE LISEZ PAS CE TEXTE LE DOS COURBÉ

Samuel Joseph Tremblay-Bouanba

Découvert en 1921 par le Dr Holger Werfel Scheuermann, la maladie de Scheurermann est la plus grande cause de déformation de la colonne vertébrale chez les personnes en croissance. Cette maladie, qui apparait vers l’âge de 12 à 15 ans, cause généralement des déformations, des douleurs et des raideurs qui peuvent, au quotidien, devenir exaspérantes. Il existe différents moyens afin de rectifier, ou du moins, tenter de limiter les effets de cette maladie, tels que le port du corset dorsal, la kinésithérapie, l’ergothérapie et la chirurgie en dernier recours.

LA COURBURE DE L’ESPACE-TEMPS

Boris Claudel et Zein Rammal

La gravité est l’une des quatre interactions entre des corps. Elle désigne leur attraction entre eux, car ils sont constitués de matière. Les théories qui essayent de démystifier ce phénomène datent de Galilée à Einstein, pour qui la théorie de la relativité reste encore la plus plausible et répandue. Celle-ci englobe la relativité de l’espace- temps et la loi gravitationnelle de Newton. Malgré le fait que cette loi d’Einstein est maintenant universelle, elle a été l’objet de plusieurs critiques, maintenant obsolètes, à travers l’histoire.

L’EXPANSION DE L’UNIVERS

Guillaume Laurin

En 1929, une découverte scientifique a changé à jamais la compréhension du cosmos. Edwin Hubble alors âgé de 39 ans fut le premier astrophysicien à démontrer l’expansion de l’Univers. Il l’a démontré par le moyen de deux expériences. La première fut par le décalage de la couleur des galaxies adjacentes à la nôtre, tandis que la deuxième fut par la méthode des céphéides. Toutes deux menèrent vers la même conclusion : l’Univers est en expansion, et ce de plus en plus vite. Encore aujourd’hui, nous ne savons pas ce qui cause cette accélération.

COURBURE DE GAUSS

Olivier Marcil

Gauss est surnommé le prince des mathématiques pour une bonne raison : ce dernier est un maître dans le domaine. Gauss est reconnu pour ces nombreux ouvrages, dont le theorema eregrium, soit le »beau théorème ». Dans celui-ci, il démontre comment mesurer la courbure d’une surface. Cela est une révolution dans le domaine de la géométrie. Il permet aussi de comprendre les priorités des surfaces, ainsi que plusieurs enjeux de ces dernières. Grâce au theorema eregrium, il est possible de comprendre plusieurs principes physiques, puis d’innover.

LE CYCLE DU SOMMEIL SOUS LA LOUPE DE L’ÉLECTROENCÉPHALOGRAMME: DES COURBES- OSCILLATIONS D’ONDES DU CERVEAU AUX RÊVES

Anna Sabouret et Gabriela Simoes Lopes-Letendre

Le sommeil et ses cycles vous passionnent? Les scientifiques étudient le sommeil, ses cycles, et l‘activité cérébrale du cerveau humain s’y déroulant avec l’analyse des ondes cérébrales. Un des précurseurs, le neurophysiologiste Michel Jouvet, a consacré sa vie à l’étude du sommeil et, grâce à ses recherches avec l’électroencéphalogramme, il découvre le sommeil paradoxal et les caractéristiques des phases du sommeil. Ces connaissances nouvelles sur les ondes cérébrales au repos nous permettent aujourd’hui de comprendre le sommeil à tous les âges de la vie, certaines pathologies, et même le fascinant fonctionnement physiologique des rêves.

LA COURBURE D’UN SOURIRE D’HIVER

Isabelle Bégin et Ouma Thibert

Le ski parabolique a fait son entrée sur la scène internationale dans les années 1990 à la suite de l’invention révolutionnaire de deux ingénieurs de la compagnie Dynastar. Cela a complètement changé la structure de ces planches de bois. Ces nouveaux skis favorisent des mises à carres de la part des skieurs, ce qui permet de créer de beaux arcs bien définis sur la neige. Que ce soit un ski de course ou un ski pour aller s’amuser dans les bosses, il faut choisir la bonne composition de ski. Il ne reste plus qu’à aller s’élancer sur les pistes !

L’ÉCHOLOCALISATION HUMAINE, LES ONDES QUI PARTENT ET QUI REVIENNENT!

Manar Zekhnini

Certaines espèces, telles que les chauves-souris, ont réussi à utiliser les ondes à leur avantage en s’orientant. Claudia Arias, chercheuse à l’Université de Cordoba, a voulu évaluer les applications de ces mêmes démarches sur les humains. En étudiant les publications de ses prédécesseurs, elle a voulu approfondir l’étendue des connaissances sur l’écholocalisation humaine. Des tests impliquant des cibles variées et des sujets non-voyants ont démontré qu’avec de la pratique, il est possible de compenser un sens manquant. Ce «sixième sens» peut être mesuré grâce à un système nommé «Rousettus» , qui crée des obstacles et analyse la réaction du sujet.